Urgences

En cas de problème de santé, contacter en priorité votre médecin traitant ou médigarde au 0820 33 20 20.

En cas d’urgence vitale, composer le 15 (vous êtes victime d’un accident, témoin d’un malaise ou d’une urgence vitale)

Comment se déroule l'appel au centre 15 ?
  • Qui suis-je ? Vous êtes victime, témoin… Donnez un numéro de téléphone sur lequel vous restez joignable.
  • Où suis-je ? Donnez l’adresse précise de l’endroit où les services doivent intervenir surtout si vous n’êtes pas sur place.
  • Pourquoi j’appelle ? Précisez les motifs de votre appel.

Chaque information est primordiale !

Lorsque cela est nécessaire, vous serez mis en communication avec le médecin régulateur qui décidera avec vous du meilleur moyen d’aider la victime.

Il est important de se trouver à côté de la victime lors de l’appel pour que le médecin puisse entendre parler ou respirer la victime.

L’accès aux Urgences :

CH Bar-le-Duc

Plan accès urgences

CH Saint-Dizier

Plan accès urgences

CH Verdun Saint-Mihiel

Plan accès urgences

  • A pied (le jour et la nuit)
  • En véhicule
  • En tant qu’accompagnant

Le Service des Urgences de l’hôpital de Verdun accueille 24h/ 24

  • Les urgences urgences vitales de l’adulte et de l’enfant
  • Les urgences, médicales, chirurgicales, traumatologiques, psychiatriques et sociales de l’adulte et de l’enfant
  •  le centre anti-rabique départemental
  • les consultations médico-judiciaires
  • les consultations immédiates après accident d’exposition au sang et aux liquides biologiques
CH Vitry-le-François

Plan accès urgences

La gestion des accompagnants

Pour les mineurs

Tout patient mineur doit être accompagné d’un adulte ayant la responsabilité de l’enfant. En l’absence des parents, ceux-ci seront contactés pour demander l’envoie d’une autorisation de prodiguer des soins à l’enfant. Seuls les soins relatifs à l’urgence vitale seront prodigués sans autorisation parentale.

Pour les majeurs

Afin de privilégier la relation soignants/soignés, les accompagnants ne sont pas admis dans les box de soins.
Sont autorisés à accéder aux box de soins les accompagnants dont les proches sont en situation de vulnérabilité.

Comment se déroule la prise en charge aux Urgences ?

L’accueil administratif

L’agent d’accueil administratif est la première personne avec laquelle vous entrerez en contact. Son rôle est de récupérer les éléments administratifs nécessaires à votre prise en charge (carte d’identité, carte vitale, carte de mutuelle, ordonnances en cours, examens récents en lien avec le motif de consultations). Cela peut vous paraître long mais l’agent d’accueil est là pour vérifier votre identité et alerter l’infirmière de votre arrivée pour que vous soyez ensuite orientés dans la filière adéquate à votre état de santé.

Cet agent d’accueil va vous poser des questions pour identifier la cause de votre venue aux urgences en particulier en cas d’accident de la vie courante. En effet, les urgences de Verdun sont un site de renseignement épidémiologique sur ce type d’accident. Le but est d’identifier et d’éviter par la suite ces accidents de la vie courante.

En cas d’urgence vitale, l’agent d’accueil informe directement l’infirmière pour que l’entrée soit réalisée le plus rapidement possible et effectue l’entrée administrative en parallèle

En période de nuit profonde (minuit /8h), c’est une infirmière ou une aide-soignante qui gérera l’entrée administrative.

L’accueil soignant : Zone de tri

Un infirmier d’accueil et d’orientation va ensuite venir à votre rencontre pour évaluer le degré de gravité de votre situation et vous prodiguer les premiers soins.

Pour ce faire, celui-ci va vous poser quelques questions et évaluer votre état grâce à la prise de plusieurs constantes : tension artérielle (le brassard qui serre votre bras) ; fréquence cardiaque et saturation de l’oxygène (la pince que l’on vous met au bout du doigt), température, glycémie capillaire pour contrôler le taux de sucre dans votre sang, fréquence respiratoire etc…

Le but est de classer les patients se présentant aux urgences en plusieurs catégories selon le degré de priorité. L’objectif est de ne pas différer les soins et les gestes véritablement urgents.

Une fois ce premier tri effectué et suivant la disponibilité des salles d’examens, vous serez conduit vers un box d’examen ou en salle d’attente. Votre ordre de prise en charge dépendra donc de l’évaluation des facteurs de gravité et non de votre ordre d’arrivée.

Prise en charge et orientation

Une fois installé dans une salle d’examen, un étudiant en médecine (externe ou interne) ou un médecin urgentiste va venir vous examiner. En fonction de votre état, ce médecin peut vous orienter vers une consultation à distance et vous prescrire un traitement de sortie ou prescrire des examens complémentaires biologiques ou radiologiques nécessaires à votre prise en charge.

Il peut également demander avis auprès de ses collègues spécialistes si la situation l’impose.

Si votre état nécessite une surveillance, des examens complémentaires plus poussés, une intervention chirurgicale, vous serez alors hospitalisés dans le service en rapport avec votre pathologie.

Temps d’attente

Sachez que tout est fait pour diminuer votre temps d’attente.  Il reste néanmoins de nombreuses raisons pour que vous attendiez davantage aux urgences que chez votre médecin traitant. En effet, les patients arrivent aux urgences sans rendez-vous et parfois en même temps (par exemple après un accident de la route).

Même si chacun a le sentiment légitime que son cas justifierait une prise en charge immédiate, n’oubliez pas qu’au même moment, les équipes médicales des urgences peuvent être en train de prendre en charge une personne en arrêt cardiaque.

Vous pouvez aussi être amené à attendre les résultats des examens qui ont été pratiqués (radiologie, laboratoire) ou la venue d’un spécialiste.

Dans certains cas, le médecin peut différer sa prise de décision, afin de voir comment évoluent vos symptômes, spontanément ou après traitement.

Souvenez-vous que l’on ne vous fera attendre que si votre état le permet. Si vous avez le sentiment que votre état, ou celui de la personne que vous accompagnez, s’aggrave ou se modifie, n’hésitez pas à en informer immédiatement le personnel soignant.

Avant de quitter le service des urgences, n’hésitez pas à poser au médecin toutes les questions qui vous préoccupent

Numéros nationaux

DROGUES INFO SERVICE

TEL : 0800 231 313

FEMMES INFO SERVICE

TEL : 01 40 33 80 60

FIL SANTÉ JEUNES

TEL : 0800 235 236

SIDA INFO SERVICE

TEL : 0800 840 800

SOS ENFANCE EN DANGER & ALLO ENFANCE MALTRAITÉE

TEL : 119

VIOLENCES CONJUGALES – FEMMES INFO SERVICE

TEL : 3919